Happy Schools en Suisse

 

Happy Schools en Suisse

De la transformation individuelle, à la transformation de l’école par la (re)connexion à soi, aux autres et à la planète (nature et société). 

Notre vision 

Les citoyens et les citoyennes de demain développent leur plein potentiel et vivent de manière pérenne en bonne santé physique et psychologique. Ils et elles sont plus résilient·e·s et exercent librement leur pouvoir d’agir tant au niveau individuel que collectif pour contribuer positivement et durablement à la société, à la protection et la régénérescence des écosystèmes.

Notre mission

Développer des conditions favorisant le bien-être dans les établissements scolaires, par des projets partenariaux, co-construits.

INVESTIR dans les adolescent·e·s d’aujourd’hui c’est INVESTIR dans les adultes de demain !

En Suisse la santé des adolescents et des adolescentes est préoccupante, 45% des jeunes de 15 ans se disent stressé·e·s, 45% sont en souffrance psychologique, 12% sont harcelé·e·s et leurs causes de mortalités principales sont les accidents causés par des comportements à risques et le suicide. Par-delà la nécessité de prendre soin des inquiétudes, des peurs, voire de la détresse du corps enseignant, l’idée du projet INSPIRE est de travailler avec une vision de salutogénèse, axée sur le renforcement des ressources individuelles et les facteurs de protection et de prévention pour promouvoir la santé et le bien-être.

Du côté des enseignant·e·s 67% sont stressé·e·s, 26% sont victimes d’insultes, 40% souffrent d’épuisement professionnel.

Pour cela, le projet INSPIRE vise à implanter l’enseignement des compétences socio-émotionnelles (CSE) à l’école afin de résoudre, de manière durable, les problématiques de santé des adolescent·e·s en milieu scolaire et par conséquent dans la société.

Notre intention est de prendre soin de celles et ceux qui agissent au quotidien avec les élèves, les adolescent·e·s, et les jeunes adultes et de créer les conditions, au niveau des établissements, pour qu’un changement de système soutienne, accompagne et insuffle des dynamiques de transformation. Edith Favoreu, PhD.

Nos objectifs généraux

A court terme 

  • Réduire les comportements problématiques: harcèlement, violence, prise de risques, consommation de substance, absentéisme.
  • Réduire le stress chez les élèves, chez les enseignant·e·s et le corps professionnel.

A moyen terme 

  • Améliorer le climat scolaire et les apprentissages.
  • Augmenter le bien-être à l’école pour tous et toutes.

A long terme 

  • Favoriser la résilience des élèves et des professionnel·le·s aujourd’hui et demain.
  • Influencer positivement la santé physique et mentale de tous et toutes.
  • Potentialiser le succès de l’avenir professionnel des adultes de demain.

Notre objectif spécifique

  • Développer des espaces d’apprentissages capabilisants au sein des établissements scolaires afin que les professionnel·le·s puissent incarner et transférer les CSE aux élèves dans le sens de la reconnexion à soi, aux autres et à la planète (nature et société).

Résultats attendus

Au niveau des compétences des élèves et des professionnel·le·s 

Les élèves et les professionnel·le·s d’établissements scolaires se sentent mieux dans leur vie personnelle et relationnelle et sont plus à même d’être des personnes actrices de changement (en classe, dans l’établissement et hors de l’établissement).

Ils et elles ont conscience du système et du processus de subjectivation, ils et elles développent une conscience de soi et des autres et développent des relations harmonieuses, ils et elles sont capables de prendre des décisions responsables en lien avec la planète, tant au niveau sociétal qu’écologique et entreprennent un changement positif d’actions justes et durables.

Au niveau des changements objectivables 

Le projet vise à générer des changements objectivables scientifiquement validés :

Au niveau individuel – Compétences personnelles : tournées vers soi

Au niveau relationnel – Compétences pro-sociales : tournées vers les autres

Au niveau systémique – Compétences cognitives : penser et percevoir les relations multi-causales

 

Un design de formation articulé autour de 3 modules reflétant trois modes de soin

Module 1 : Introduction et Soin à soi (Ego-relation)

  • Prendre conscience du système, se percevoir au sein du système et définir un nouveau paradigme éducatif.
  • Se (re) connecter à soi et prendre soin de soi.

Module 2 : Soin aux autres et à la société (Alter-relation)

  • Se (re) connecter aux autres, prendre soin de la relation et potentialiser les relations.
  • Créer les conditions pour développer des relations harmonieuses avec et entre les personnes.

Module 3 : Co-développement du soin à l’environnement et à la planète (Eco-relation)

  • Se (re) connecter à la nature et à la société et participer à la régénérescence des systèmes.
  • Co-évoluer et prototyper son intention de changement pédagogique.

Un processus en cascade pour co-construire les conditions de l’autonomisation

Le projet pilote : INSPIRE

La Dre Anne-Emmanuelle Ambresin et Edith Favoreu PhD, développent main dans la main un programme de formation et de recherches scientifiques sur l’apprentissage des CSE et leur impact sur les enseignant·e·s et les élèves, conçu en collaboration étroite avec le personnel de l’établissement primaire et secondaire de l’Élysée, ainsi qu’avec l’équipe PSPS (Promotion de la santé et de la prévention en milieu scolaire) et avec l’équipe multidisciplinaire d’ELI pour l’ensemble du projet. 

ELI / Equipe coordination formation

L’intervention est sous la responsabilité de la Dre. Edith Favoreu, leader du projet « HappySchools.ch ». Chargée de programme de l’association Eurasia Learning Institute for Happiness and Wellbeing (ELI), Edith est aussi co-directrice du diplôme « CAS – Bonheur dans les organisations » à la Haute Ecole de Gestion de Genève ainsi que coordinatrice et responsable pédagogique d’ISANGO-Formation. Edith assure la coordination générale du projet ainsi que la responsabilité pédagogique.

Camille Van Klaveren intervient en tant que co-responsable pédagogique au sein d’ELI. Détentrice d’un Master 2 en Sciences de l’Éducation focalisé sur l’apprentissage des compétences socio-émotionnelles pour former des encadrant·e·s capacitant·e·s, Camille suit et contribue au Projet Happy Schools au Vietnam depuis son démarrage en 2018.

La coordination opérationnelle du projet sera essentiellement conduite par Julia Leyris, assistante de projet au sein d’ELI. Metteuse-en-scène, Julia accompagne depuis 12 ans des personnes de tous âges grâce aux pratiques de la performance théâtrale et des compétences socio-émotionnelles. Elle a une grande expérience en gestion de projets. Elle est actuellement étudiante en psychologie.

DISA – CHUV / Equipe recherches

La recherche est sous la responsabilité de la Dre. Anne-Emmanuelle Ambresin : Pédiatre, Médecin cheffe de la Division interdisciplinaire de santé des adolescent·e·s, au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et MER à la faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne (UNIL).

La recherche sera essentiellement conduite par Suzanne Badan, psychologue, assistante de recherche de la Dre. Ambresin au sein de la DISA. Suzanne a réalisé ses études en psychologie clinique à l’Université de Lausanne. Tout au long de son parcours académique, elle s’est beaucoup intéressée aux compétences socio-émotionnelles.

Par ailleurs, nous intervenons ponctuellement dans de nombreuses écoles dans le cadre d’accompagnements ou d’ateliers formatifs sur des thématiques telles que la pleine conscience, la communication bienveillante, le paradigme du Bonheur National Brut (BNB), l’écologie profonde ainsi que la mise en place d’espaces verts à l’école. 

Une équipe de 40 personnes mobilisées pour organiser une journée pédagogique dans les 30 établissements de la Chaux-de-Fonds en septembre 2022 pour plus de 550 enseignant·e·s.
Depuis 2018 : Mise en place d’une série d’ateliers formatifs à destination des enseignant·e·s de l’établissement primaire et secondaire Centre Lavaux. Cette formation impact le quotidien d’environs 800 élèves chaque année.
2017 : Collège Elysée : Facilitation d’une journée pédagogique avec l’ensemble du corps professionnel (110 collaborateur·ice·s de l’établissement), sur le thème « Dans quelle école souhaitons-nous évoluer demain ? »

 

Notre équipe ELI est aujourd’hui pleine de gratitude pour les établissements publics qui nous font confiance pour co-construire des programmes qui leur ressemblent et qui se révèlent transformateurs pour les élèves, les enseignant·e·s, mais aussi pour les établissements scolaires ; des professionnels qui veulent travailler avec nous autour d’un projet qui nous permet d’apprendre les uns des autres, de travailler de façon transdiciplinaire, de co-constuire, et de co-évoluer.

Contactez-nous pour en savoir plus.